meules

.

Meules de moulins

.

meule de granite

meule à carreaux

meule à rainures

plusieurs jeux de meules

          Exposées le long d'un mur ou laissées à l'abandon, entières ou cassées, ces vieilles meules de pierre sont peut-être là pour nous rappeler qu'elles transformaient le grain en cette douce farine qui nourrissait nos ancêtres.

          Les meules étaient taillées en un seul bloc de pierre dure, souvent du granite ou du basalte, ou bien elles étaient formées d'un assemblage de carreaux de pierre meulière tenus ensemble par un cerclage de fer. Elles allaient par deux. En-dessous se trouvait la meule gisante ou meule dormante, et au-dessus la meule tournante qui assurait le broyage. la meule dormante était "piquée" de sillons pour que les grains y aillent et un creux dans la pierre récupérait la farine.

          L'écartement entre les meules devait être très précis car de lui dépendait la finesse de la mouture et surtout évitait les "échauffements" qui abîmaient la farine et provoquaient une usure précoce des meules. La durée de vie des meules était très courte (environ un an), et elle dépendait surtout de la quantité de travail du moulin.

.

.

.

.

.

.

.

.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site